STRESS CHEZ LA FEMME ENCEINTE

May 20, 2015

 

 

Tout agent stressant, qu'il soit physique ou émotionnel peut entraîner des signes fonctionnels en réaction au stress (signes physiques et/ou émotionnels). 

Des perturbations homéostasiques qui peuvent-être la cause ou la conséquence d'un déséquilibre psycho-émotionnel.

 

Ces phénomènes sont assez bien connus aujourd'hui, cependant il semble important de souligner que les conséquences de ce stress sont spécifiques à chacun.

Chaque individu dispose  :

 

- de ses propres capacités ; cela concerne donc entre autres la gestion des émotions. 

 

- de ses propres perceptions : elles sont des créations de notre cerveau liées à « notre » réalité (images mentales qui la reflètent)…

 

- de ses propres représentations (ce qui impacte également les perceptions)

 

La vision que nous avons de ce qui nous entoure, «objets » ou évènements est donc PROPRE A CHACUN...

 

Notre culture et notre environnement façonnent des inducteurs-types  d ’émotions-types ; l ’expression des émotions se traduit par ce que nous appelons les Sentiments.

 

 

Les comportements qui s ’en suivent, sont,  pour chaque individu, spécifiques et en lien direct avec 

 

- ses propres programmations :  concerne les émotions primaires (joie, tristesse, peur, colère, dégoût, surprise)

 

- ses propres conditionnements : concerne surtout les émotions secondaires

 

En conclusion, pour un même agent stressant, des multitudes de réponse sont possibles, liées à la spécifité de l'individualité, avec sa conscience et ses "phénomènes" vécus, présents et projetés...

 

Tous ces paramètres sont à prendre en compte dès le premier contact avec la patiente, le couple. L'entretien prénatal précoce est particulièrement propice à la mise en place de ce travail.

 

Il s'agit alors de faire émerger des prises de conscience et de faciliter l'expression des capacités, souvent insoupçonnées par nos patientes elles-même (le manque de confiance en soi est une des problématiques essentielle retrouvée en entretien).

 

L'évaluation du stress prendra en compte les signes physiques et émotionnels, mais aussi les circonstances d'apparition, le contexte personnel (passé, présent et futur), l'environnement.

 

En raison de la "transparence psychique" de la grossesse, l'expérience passée peut prendre une place prépondérante au sein de l'entretien. La "réactivation" des émotions au présent peut-être une réponse au stress ; ce stress peut devenir chronique avec des répercutions maternelles et fœtales, mais aussi sur l'enfant, l'adolescent, l'adulte à venir...

 

Cet entretien devient à lui seul thérapeutique. Il sera le socle de tout l'accompagnement pré et postnatal. La préparation à la naissance et à la parentalité deviendra alors ciblée, adaptée, individualisée, même au sein d'un groupe. 

 

Le stage La Préparation à la Naissance et à la Parentalité Personnalisée "coaching, gestion du stress et parentalité" traite précisément ces notions : à Nîmes-Marguerittes les 28.29.30 juin et 1er juillet 2017.

 

Please reload

Articles récents
Please reload

Archives
Please reload

Recherche par mot-clé